Chéngdé-Un concentré de Chine

Cette ville rassemble tous les paysages de la Chine : Le palais d’été, comme un mini cité interdite de Beijing, les jardins du sud (SuZhou), le palais Potala de Lhassa, les temples, la steppe… Je ne vous montre pas tout, je vous laisse découvrir cette petite ville charmante.

Elle était connue sous le nom de RèHé. Durant une moitié de la dynastie Qing, ChéngDé était le terrain de chasse, un lieu de villégiature, et aussi elle était la capitale chinoise des affaires étrangères. Les empereurs mandchous, à partir de KangXi venaient à ChengDe pour échapper écrasante la chaleur de l’été à Beijing, et établir des relations avec les peuples frontaliers, en raison de la géographie de ChéngDé, qui se situe les steppes du Nord et elle était aussi le cœur de la Chine, et qui touchait aux Mongols, aux Tibétains, aux Quigours à cet époque là…

YanYuLou

Le palais de la montagne de la chaleur apaisée (BiShuShanZhuang), patrimoine mondiale, est un palais élégant, simplicité, plus sobre que la cité interdit mais moins majestueux, qui a été construit par plusieurs empereurs de la dynastie Qing. Ce palais d’été compose d’un palais principal et de jardins immenses, le tout entouré d’une enceinte de 10 km de longueur.

RèHé en hiver, source d’eau chaude

Des cerfs vivent dans le palais…

Temple Putuozongcheng

Ce temple réplique en miniature du Potala de Lhassa, généralement, on l’appelle petit Potala.

Steppe BsShang(BaShangCaoYuan)

Steppe BaShang, c’était un terrain pour chasse pour les empereurs.

Maintenant, c’est un coin jolie, vous pouvez habiter sous la tente, faire de l’équitation,  participer des soirées des natifs et manger de l’agneau grillé.


Here, is my hometown 🙂

Advertisements

Avant goût de LuoYang

LuoYang

LuoYang fut la capitale de treize dynasties, avant que les Song du Nord ne lui préfèrent KaiFeng, au 10ème siècle. Difficile d’imaginer aujourd’hui qu’elle fut un jour le centre du monde chinois, la capitale orientale de la dynastie Tang et le siècle de plus de 1300 temples bouddhiques.

À voir et à faire

TEMPLE DU CHEVAL BLANC(BAI MA SI)

MUSÉE DE LUOYANG(LUOYANG BO WU GUAN)

GROTTES DE LONG MEN(LONG MEN SHI KU)

LES TROIS GROTTES DE BINYANG(BIN YANG SAN DONG)

GROTTES DES 10 000BOUDDHAS(WAN FO DONG)

GROTTES À LA FLEUR DE LOTUS(LIAN HUA TONG)

TEMPLES DE GUANLIN(GUANLIN SI)

TEMPLE DU CULTE DES ANCÊTRES(FENG XIAN SI)

Des photos…





SuZhou

Suzhou, ville réputée pour ses magnifiques jardins traditionnels et ses nombreux canaux est qui lui valent l’appellation de Venise le l’Est. La ville est située dans le sud-est de la province du Jiangsu et traversée par le Grand Canal (construit pendant la Dynastie Sui, 581-618), qui va de Beijing à Hangzhou (capitale de la province du Zhejiang). Le Grand Canal a contribué au développement culturel et économique de la ville. Un proverbe chinois dit qu’au ciel il y a le paradis et sur terre Suzhou et Hangzhou.
Fondé il y a 2500 ans en 541 av. J.-C par He Lü le roi des Wu, Suzhou est le berceau de la culture Wu. Cette ville de 8483 kilomètres carrés regorge de vestiges historiques et culturels, ce qui fait de Suzhou la troisième ville derrière Pékin et Xi’an pour son importance historique et culturelle. Par ailleurs Suzhou est aussi une des quatre villes touristiques qui fait le plus d’efforts en matière de protection de l’environnement (les trois autres sont Pékin, Hangzhou et Guilin). Suzhou attire l’attention du monde entier avec ses jardins classiques qui sont inscrit par l’UNESCO au patrimoine
mondial de l’humanité.
Suzhou est l’un des principal centre de production de soie en Chine et son école de broderie est classée parmi les 4 meilleures de Chine. On y trouve également d’autres spécialités, comme les arts (les chansons folkloriques Wu), l’opéra Kunqu ainsi que la sculpture, la calligraphie et la peinture.