Temple du jardin de l’ouest (Xi Yuan Si)

Ce jolie parc , qui faisait jadis partie du jardin Liu, fut cédé à la communauté bouddhiste au début du 17ème siècle. Le temple (Xi Yuan Si; 25 Y, 7H30-17H30), avec ses murs couleurs moutarde et ses avant-toits gracieusement incurvés, fut entièrement brûlé durant la révolte des Taiping et reconstruit à la fin du 19ème siècle.


La salle des Arhat enforme 500 statues dorées expressives représentant les 500 lohan (Arhat) qui, selon les textes canoniques, auraient assisté au premier concile bouddique.

(tortue de 500 ans dans ce jolie parc)

SuZhou

Suzhou, ville réputée pour ses magnifiques jardins traditionnels et ses nombreux canaux est qui lui valent l’appellation de Venise le l’Est. La ville est située dans le sud-est de la province du Jiangsu et traversée par le Grand Canal (construit pendant la Dynastie Sui, 581-618), qui va de Beijing à Hangzhou (capitale de la province du Zhejiang). Le Grand Canal a contribué au développement culturel et économique de la ville. Un proverbe chinois dit qu’au ciel il y a le paradis et sur terre Suzhou et Hangzhou.
Fondé il y a 2500 ans en 541 av. J.-C par He Lü le roi des Wu, Suzhou est le berceau de la culture Wu. Cette ville de 8483 kilomètres carrés regorge de vestiges historiques et culturels, ce qui fait de Suzhou la troisième ville derrière Pékin et Xi’an pour son importance historique et culturelle. Par ailleurs Suzhou est aussi une des quatre villes touristiques qui fait le plus d’efforts en matière de protection de l’environnement (les trois autres sont Pékin, Hangzhou et Guilin). Suzhou attire l’attention du monde entier avec ses jardins classiques qui sont inscrit par l’UNESCO au patrimoine
mondial de l’humanité.
Suzhou est l’un des principal centre de production de soie en Chine et son école de broderie est classée parmi les 4 meilleures de Chine. On y trouve également d’autres spécialités, comme les arts (les chansons folkloriques Wu), l’opéra Kunqu ainsi que la sculpture, la calligraphie et la peinture.