Jardin de la politique des simples (zhuo zheng yuan)

Beaucoup considèrent ce vaste jardin (zhuo zheng yuan ; 178 Dongbei Jie ; baisse/haute saison 50/70Y ; 7H30-17H30), aussi appelé ” jardin de l’Humble Administrateur “, comme le plus impressionnant de tous.


Couvrant 5 ha et datant du début du 16ème siècle, il renforme des ponts en zigzag, des pavillons, des bosquets de bambous et des étangs où poussent des lotus parfumés. C’est l’endroit rêvé pour une promenade sereine. Il y a également une maison de thé et un petit musée détaillant les concepts des jardins chinois.


Temple du jardin de l’ouest (Xi Yuan Si)

Ce jolie parc , qui faisait jadis partie du jardin Liu, fut cédé à la communauté bouddhiste au début du 17ème siècle. Le temple (Xi Yuan Si; 25 Y, 7H30-17H30), avec ses murs couleurs moutarde et ses avant-toits gracieusement incurvés, fut entièrement brûlé durant la révolte des Taiping et reconstruit à la fin du 19ème siècle.


La salle des Arhat enforme 500 statues dorées expressives représentant les 500 lohan (Arhat) qui, selon les textes canoniques, auraient assisté au premier concile bouddique.

(tortue de 500 ans dans ce jolie parc)

Jardin du maître des filets

Proche de Shiquan Jie, le plus petit jardin (wang shi yuan; basse/haute saison 20/30Y ; 8H_17H) de SuZhou est considéré comme le mieux préservé du lot. Aménagé au 12ème siècle, puis laissé à l’abandon, il fut restauré au 18ème siècle par un fonnctionnaire à la retraite devenu pêcheur.

Le nom du jardin lui rend hommage. La zone résidentielle occupe l’est du jardin; elle comprend les quartiers des laquais des chaises à porteurs, les salles de réception et les appartements privés. Lessentiel du jardin s’étend dans la partie centrale.


Quant à la partie ouest, c’est un jardin intérieur dont une cour renferme le Pavillon de la Fin du printemps (DianChun Yi), le cabinet d’étude du maître. cette partie, y compris le cabinet, avec son mobilier Ming et ses lanternes, considérée comme un modèle de perfection, a été reproduite au Metropolitan Meseum of Art de New York en 1981.

Sa caractéristique la plus étonnante réside dans l’utilisation de l’espace : Le labyrinthe de cours, avec des fenêtres encadrants d’autres parties du jardin, donne en effet l’illusion d’une superficie beaucup plus vaste.


Le jardin prossède 2 entrées, signalées par des panneaux en anglais et jalonnées de stands de souvenirs : par la ruelle située près de Shiquan Jie ou par celle proche de DaiChengQiao Lu. Le soir, des musiciens s’y produisent pour les touristes.