Hua Shan


Un bon endroit pour voir le lever du soleil. Au sommet, il y a des hôtels, des restaurants…C’est pratique.

Pin de bienvunue(YingKeSong)

Trois trajets différents conduisent au pic du Nord (BeiFeng), le premier des cinq sommets. Deux parcours démarrent de la station du téléphérique, du côté est de la montagne. Si l’escalade ne vous tente pas, la cabine, traversant de merveilleux paysages, vous mènera au pic du Nord en 10 minutes.


2ème solution : Vous pouvez grimper pendant par un petit chemin sous le téléphérique. Attention aux deux portions du trajet s’élèvent pratiquement à la verticale sur 50 m, avec, pour toute aide, une chaîne en acier et de minuscules encoches taillées dans le roc.


3ème choix, le plus fréquenté, réserve les meilleurs souvenirs. Un petit chemin rejoint le pic du Nord depuis le bourg de HuaShan, au pied de la montagne. Du pic du Nord à l’un des autres sommets, le parcours est également exténuant, mais le paysage est magnifique. Certains goulets étroit, sont un peu dangereux quand il y a foule, surtout par temps humide ou verglacé.Faite bien attention 🙂

Lever du soleil

Advertisements

Avant goût de Xi’an

Xi’an

Xi’an, province du ShanXi, c’est à proximité de cette ville que l’on peut trouver l’armée enterrée des soldats de terre cuite. Autrefois appelé ChangAn, c’était le point de départ de la route de la soie.

La tour de la cloche abritait à l’origine une énorme cloche que l’on sonnait à l’aube

La tour du rambour servait à marquer la tombée de la nuit

Bâti au 14 ème siècle, les deux édifices furent reconstruits au 18 ème siècle (le premier se dressait jadis deux rues à l’ouest). Des concerts s’y déroulent de 9H à 11H30 et de 14H30 à 17H30. on accède à la tour de la cloche par un passage souterrain du côté nord.

Armée des soldats de terre cuite

Bien sûr, il y a encore d’autres paysages à voir, c’est à votre tour de découvrir la Chine :-)

Xi’an

3000 statues de soldats découvertes en Chine
Des archéologues chinois annoncent la découverte du gigantesque tombeau (20 000 m2) du premier empereur du pays Qin Shihuangdi près de Xi’an. Il contient les statues de plus de 6000 soldats et chevaux en terre cuite grandeur nature. Une véritable armée enterrée avec le défunt souverain pour l’accompagner dans « l’autre monde ». Entamé en 221 avant Jésus-Christ, le chantier aurait duré 36 ans et près de 700 000 ouvriers y auraient travaillé. Les guerriers ont tous des visages différents et sont armés, disposés en ordre de bataille. C’est en creusant un puits que des paysans de la région ont fait cette extraordinaire découverte archéologique.