WuTaiShan ( Montagne aux Cinq Pics) 山西五台山

WuTaiShan( 五台山 Montagne aux Cinq Pics) se situe dans la province Shanxi, qui est renommée “ Quatre connues matagnes bouddhiques” avec SIChuan E Mei, AnHui Jiu Hua et ZheJiang PuTuo.

WuTaiShan est aussi renommé le patrimoine culturel du monde. WuTaiShan a un surnom “ QingLiangShan”, ça veut dire, une montagne fraîshe, parcequ’il ne fait pas chaud en été. La température moyenne annuelle – 4°c . En juillet et en août, le moment le plus chaud, est environs 9.5°c, le plus froid est moins de 18°c en janvier.

Si vous aimez la montagne, alors …




Voilà, en mai, en juin, c’est un bon moment pour se balader.
clic ici pour voir la map 🙂

Chéngdé-Un concentré de Chine

Cette ville rassemble tous les paysages de la Chine : Le palais d’été, comme un mini cité interdite de Beijing, les jardins du sud (SuZhou), le palais Potala de Lhassa, les temples, la steppe… Je ne vous montre pas tout, je vous laisse découvrir cette petite ville charmante.

Elle était connue sous le nom de RèHé. Durant une moitié de la dynastie Qing, ChéngDé était le terrain de chasse, un lieu de villégiature, et aussi elle était la capitale chinoise des affaires étrangères. Les empereurs mandchous, à partir de KangXi venaient à ChengDe pour échapper écrasante la chaleur de l’été à Beijing, et établir des relations avec les peuples frontaliers, en raison de la géographie de ChéngDé, qui se situe les steppes du Nord et elle était aussi le cœur de la Chine, et qui touchait aux Mongols, aux Tibétains, aux Quigours à cet époque là…

YanYuLou

Le palais de la montagne de la chaleur apaisée (BiShuShanZhuang), patrimoine mondiale, est un palais élégant, simplicité, plus sobre que la cité interdit mais moins majestueux, qui a été construit par plusieurs empereurs de la dynastie Qing. Ce palais d’été compose d’un palais principal et de jardins immenses, le tout entouré d’une enceinte de 10 km de longueur.

RèHé en hiver, source d’eau chaude

Des cerfs vivent dans le palais…

Temple Putuozongcheng

Ce temple réplique en miniature du Potala de Lhassa, généralement, on l’appelle petit Potala.

Steppe BsShang(BaShangCaoYuan)

Steppe BaShang, c’était un terrain pour chasse pour les empereurs.

Maintenant, c’est un coin jolie, vous pouvez habiter sous la tente, faire de l’équitation,  participer des soirées des natifs et manger de l’agneau grillé.


Here, is my hometown 🙂

Hua Shan


Un bon endroit pour voir le lever du soleil. Au sommet, il y a des hôtels, des restaurants…C’est pratique.

Pin de bienvunue(YingKeSong)

Trois trajets différents conduisent au pic du Nord (BeiFeng), le premier des cinq sommets. Deux parcours démarrent de la station du téléphérique, du côté est de la montagne. Si l’escalade ne vous tente pas, la cabine, traversant de merveilleux paysages, vous mènera au pic du Nord en 10 minutes.


2ème solution : Vous pouvez grimper pendant par un petit chemin sous le téléphérique. Attention aux deux portions du trajet s’élèvent pratiquement à la verticale sur 50 m, avec, pour toute aide, une chaîne en acier et de minuscules encoches taillées dans le roc.


3ème choix, le plus fréquenté, réserve les meilleurs souvenirs. Un petit chemin rejoint le pic du Nord depuis le bourg de HuaShan, au pied de la montagne. Du pic du Nord à l’un des autres sommets, le parcours est également exténuant, mais le paysage est magnifique. Certains goulets étroit, sont un peu dangereux quand il y a foule, surtout par temps humide ou verglacé.Faite bien attention 🙂

Lever du soleil

Grande Muraille (Si Ma Tai)

Dans la région MiYun, au nordest de BeiJing, les vestiges de Si Ma Tai permettent nous de découvrir la Grande Muraille. Édifiée pendant le règne de l’empreur HongWu des Ming, cette section de 19 km est jalonnée de toursde guet, d’à-pic vertigineux au milieu d’un paysage de toute beauté.

La partie est plus dangereuse, comprend 16 tours de guet et des endroits si pentus qu’ils faut s’aider des mains pour s’y hisser.  Réputé trop risqué, le tronçon au-dèlà de la 12e tour de guet est actuellement inaccessible.


Si Ma Tai offre des particularités telles que les “murs-obstacles”, à l’intérieur des murs, destinés à arrêter les ennemis parvenus sur la Grande Muraille. Le téléphérique permet de gagner du temps. Prévoyez des chaussures confortables. Les marchands ambulants, incontournables, ne se laissent pas décourager par les difficultés du terrain.

Quand vous arrivez à Si Ma Tai, ici, c’est pas très loin de ChengDe. Je vous montrai plus tard ChengDe, qui est une très belle ville touristique

🙂



Avant goût de SuZhou

SuZhou

Marco Polo déclara un jour que SuZhou était l’une des plus belles villes de Chine. Suzhou est célèbre pour ses jardins. Sur les centaines qui existaient autrefois, seule une poignée subsiste, certains vieux de plus d’un millénaire.  Gracieuse cimbinaision de rocher, d’eau, d’arbre et de pavillons, ils reflètent le goût des chinois pour l’équilibre et l’harmonie. On peut passer plusieurs jours à les découvrir , ainsi que l’excellent musée de la Soie, les canaux, les pagodes et les ponts en dos d’âne qui ont résisté au temps.

À voir et à faire

JARDIN DU MAÎTRE DES FILETS (WANG SHI YUAN)

JARDIN LIU(LIU YUAN)

TEMPLE DU JARDIN DE L’OUEST(XI YUAN SI)

PAVILLON DE LA VAGUE BLEUE (CANG LANG TING)

JARDIN DE LA POLITIQUE DES SIMPLES(ZHUO ZHENG YUAN)

JARDIN DU BOCAGE DU LION(SHI ZI LIN)

PAGODE DU TEMPLE DU NORD(BEI SI TA)

JARDIN DU COUPLE(OU YUAN)

LES DEUX PAGODES(SHUANG TA)

MUSÉE DE SUZHOU

MUSÉE DE LA SOIE DE SUZHOU(SI CHOU BO WU GUAN)

TEMPLE DU MYSTÈRE(XUAN MIAO GUAN)

TEMPLE DE LA MONTAGNE FROIDE(HAN SHAN SI)

COLLINE DU TIGRE(HU QIU SHAN)

GRAND CANAL

PONT DE LA CEINTURE PRÉCIEUSE(BAO DAI QIAO)

à suivre…

Avant goût de Xi’an

Xi’an

Xi’an, province du ShanXi, c’est à proximité de cette ville que l’on peut trouver l’armée enterrée des soldats de terre cuite. Autrefois appelé ChangAn, c’était le point de départ de la route de la soie.

La tour de la cloche abritait à l’origine une énorme cloche que l’on sonnait à l’aube

La tour du rambour servait à marquer la tombée de la nuit

Bâti au 14 ème siècle, les deux édifices furent reconstruits au 18 ème siècle (le premier se dressait jadis deux rues à l’ouest). Des concerts s’y déroulent de 9H à 11H30 et de 14H30 à 17H30. on accède à la tour de la cloche par un passage souterrain du côté nord.

Armée des soldats de terre cuite

Bien sûr, il y a encore d’autres paysages à voir, c’est à votre tour de découvrir la Chine :-)

Avant goût de HangZhou

HangZhou, capitale du Zhè Jiang, compte parmi les sites touristiques les plus réputés du pays.  A l’extrémité sud du Grand canal et entourée de terres fertiles, la cité fut longtemps un important foyer culturel. Aujourd’hui, son architecture insipide ne la différencie guère des autres villes modernes.


Xi Hu (Lac de l’Ouest)

Le légentaire lac de l’Ouest constitue la principale raision d’une visite à HangZhou. Chanté par les poèmes et vanté par les empreurs, ce lac a occupé durant des siècles une place importante dans l’imaginaire chinoise. Avec ses rives bordées de saules, ses pagodes et ses collines nimbées de brume, il ressemble à une aquarelle chinoise classique. Malgré l’affluence, le lac de l’Ouest reste délicieux à explorer, à pied ou à bicyclette.

PAGODE LEIFENG

A l’est sur le rivrage, la tour ou « pagode du Pic du tonnerre’, attire l’œil. Rejoignez sommet pour contempler le lac. La pagode bâtie en 975, fut pendant des siècles un lieu prisé pour contempler le coucher du soleil sur le lac, puis elle s’effondra en 1924. Lors de sa dernière rénovation en 2001, on a découvert divers trésors dans les fontations, dont des écrits bouddhiques sur soie. En bas de la pagode, un musée comporte des explications en anglais.

éclipse totale à HangZhou 22 Juillet 2009


Bienvenue en Chine :-)

Infos utiles :

Site internet : http://www.hangzhou.com.cn

Des informations actualisées sur les événements, les restaurents et les distractions de la ville.